fbpx

Critères de prise en charge 2020 au FIFPL pour les ostéopathes

ATTENTION : depuis le 1er janvier 2019, seules les formations dispensées par des organismes de formation référencés DATADOCK et dont le programme répond aux critères de la profession concernée, pourront être prises en charge par le FIFPL (Décision du Conseil de Gestion du FIFPL du 29 juin 2017).

I – Thèmes et plafonds de prise en charge sur fonds à gérer de la profession

Prise en charge plafonnée à 250 euros par jour, dans la limite de 900 euros par an et par professionnel.

THÈMES PRIORITAIRES

Toute formation conforme au Décret n°2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de l’ostéopathie.

Approfondissement de la pratique professionnelle :

  • Sciences fondamentales : anatomie – physiologie – biomécanique
  • Ostéopathie : neurosciences et modèle biopsychosocial
  • Techniques ostéopathiques (musculosquelettiques, myofasciales, manipulations et mobilisations, directes et indirectes).

Approches pluri-disciplinaires en relation avec les professions de santé :

  • Sémiologie – diagnostic d’opportunité pour une prise en charge ostéopathique
  • Aspects d’orthopédie dento-faciale en lien avec l’ostéopathie
  • Aspects chirurgicaux en lien avec l’ostéopathie
  • Aspects oncologiques en lien avec l’ostéopathie

Orientation vers des champs spécifiques :

  • Ostéopathie du sport
  • Ostéopathie pédiatrique et périnalité

Formations connexes :

  • Expertise et médiation judiciaire et ostéopathie

Diplômes universitaires de moins de 130 heures :

  • Si leur programme comprend au moins un critère appartenant aux formations prioritaires.

Prise en charge au coût réel plafonnée à 250 € par jour, limitée à 900 € par an et par professionnel.

THÈMES NON PRIORITAIRES

Toute formation liée à la pratique et à l’exercice professionnel.

Approfondissement de la pratique professionnelle :

  • Techniques ostéopathiques : approche tissulaire et biodynamique
  • Embryologie et ostéopathie
  • Ostéopathie et posturologie

Prise en charge au coût réel plafonnée à 150 € par jour, limitée à 300 € par an et par professionnel. En déduction du forfait de prise en charge des formations prioritaires.

Orientation vers des champs spécifiques :

  • Ostéopathie : situation d’urgence et outils d’exclusion
  • Ostéopathie et ergonomie
  • Ostéopathie et monde professionnel : la pédagogie en ostéopathie, l’activité syndicale …
  • Ostéopathie aquatique

Formations connexes :

  • Philosophie de l’ostéopathie
  • Droit de la santé et santé publique
  • Recherches et communications scientifiques et professionnelles

Autres thèmes non prioritaires :

  • Langues étrangères en lien avec la recherche ou la communication scientifique
  • Gestion de cabinet : comptabilité, communication numérique, fiscalité
  • Les congrès, forums, journées, uniquement s’ils comportent des ateliers.

Prise en charge au coût réel plafonnée à 150 € par jour, limitée à 300 € par an et par professionnel. En déduction du forfait de prise en charge des formations prioritaires.

Ostéopathes infos financement 2020 FIFPL
Ostéopathes infos financement 2020 FIFPL

Sont exclus des prises en charge FIFPL les conférences, tables rondes, colloques, symposiums, congrès sans atelier. Cependant, le contenu pédagogique de certaines conférences et de certains colloques répond aux obligations réglementaires. C’est pourquoi, il appartiendra à la Commission Professionnelle, en cas d’acceptation de prise en charge d’une conférence ou d’un colloque, de s’assurer que le contenu pédagogique de ces derniers répond bien à la réglementation en vigueur, ainsi qu’aux critères de prise en charge de la profession.

Sont également exclues des prises en charge :

– les formations dont les contenus appartiennent au champ de la formation initiale, tel que défini par les décrets n° 2007-437 du 25 mars 2007 et 2014-1505 du 12 décembre 2014 relatifs à la formation en ostéopathie.

– les demandes de prise en charge d’ostéopathes exerçant également une profession appartenant à la liste dressée dans la quatrième partie du Code de la Santé Publique.

– les formations enseignant les touchers pelviens et les manœuvres obstétricales.

– les formations enseignant des thérapeutiques non ostéopathiques, instrumentales, non manuelles.

– les formations de développement personnel.

THÈMES ET PLAFONDS DE PRISE EN CHARGE SUR FONDS SPÉCIFIQUES (dans la limite des fonds disponibles de ces fonds spécifiques)

La prise en charge des thèmes listés ci-dessous ne vient pas en déduction de votre budget annuel 2020

THÈMES :

Formation de longue durée :

  • 130 heures de formation minimum
  • Thème de formation entrant dans les critères de prise en charge 2020 de la profession
  • Une prise en charge tous les 3 ans

Sont exclues de la prise en charge au titre des formations de longue durée, les formations complémentaires au diplôme d’ostéopathe, qui seront désormais prises en charge sur les fonds à gérer de la profession en fonction de  leur correspondance aux thèmes prioritaires ou non prioritaires.

Prise en charge plafonnée à 70 % du coût réel de la formation, limitée à 2 500 € par professionnel (pour les formations prioritaires) limitée à 1 000 € par professionnel (pour les formations non prioritaires).

VAE (validation des acquis d’expérience) – Phase d’accompagnement + présentation.

Prise en charge au coût réel plafonnée à 1 000 € par an  et par professionnel.

Bilan de compétence :

  • Une prise en charge tous les 3 ans.

Prise en charge au coût réel plafonnée à 1 500 € par professionnel.

Formation de conversion :

  • Une prise en charge tous les 3 ans.

Attention : un courrier de motivation est à joindre obligatoirement à votre demande de prise en charge.

Prise en charge au coût réel plafonnée à 2 000 €, limitée à 200 € par jour et par professionnel.

Participation à un jury d’examen ou de VAE.

Prise en charge plafonnée à 200 € par jour, limitée à 4 jours par an et par professionnel.

Attention :

– sont éligibles les formations d’une durée minimale de 6 h 00, soit sur une journée, soit par 3 modules successifs de 2 h 00 ou par 2 modules successifs de 3 h 00.

– sont également éligibles les formations d’une durée minimale de 3 h 00 correspondant à une prise en charge d’une demi-journée.

Rappel : aucun organisme de formation ne peut être agréé ou sélectionné par le FIFPL ; seuls des thèmes de formation peuvent être présentés.

 

Partagez cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Recevoir les prochains articles